T4deliriousny’s Blog – Groupe12


Tours, la folie des hauteurs
mai 17, 2009, 2:11
Filed under: Uncategorized

A propos de l’interview de Thierry Paquot et de Bertrand Lemoine dans « La tête au carré », émission proposée par France Inter le 5mai 2009.

L’apparition du premier gratte-ciel est liée à des innovations techniques au niveau de la structure( ossature métallique), de la circulation( ascenseur), de la communication(téléphone qui permet de communiquer avec les autres à distance et donc de pouvoir rester sur place ,la distance n’est plus un problème). Mais le gratte-ciel apparait aussi avec le capitalisme. Elle est là pour manifester une puissance économique. A Chicago dans les années 1880, la tour est le moyen de montrer que l’on est une grande puissance, de se montrer collectivement et individuellement.

Dans la tour il y a depuis le Moyen-âge l’idée d’indestructibilité (donjon, forteresse). Celle-ci  est envisagée comme un élément protecteur synonyme de puissance. Les grandes tours que nous connaissons actuellement donnent aussi cette impression de solidité même si elles font régulièrement l’objet de rénovations. Louis Kahn définit la tour comme « un  monument sans âge ». Cette dimension d’éternité est aussi présente dans le système capitaliste avec l’idée que la croissance économique ne peut que s’accroître. Avec le 11 septembre 2001, le regard a changé quand à cette indestructibilité et a entrainé un changement dans la façon de concevoir des architectes (redondance dans la structure afin que les forces soient redistribuées en cas de destruction d’un élément de la structure). Cependant cet incident n’a pas arrêté la production de tours qui au contraire semblent avoir proliféré, en particulier dans les nouveaux pays riches.

Il semblerait que la tour soit un instrument de rivalité avec les Etats-Unis. La Chine, les Emirats arabe unis, L’Indonésie semble vouloir par l’édification de tours de plus en plus nombreuses et de plus en plus hautes montrer qu’elles possèdent un capital économique important. Elles ont pour objectif, en prenant le symbole de la puissance américaine que sont les tours, d’être au premier rang de la puissance économique mondiale. Ces tours doivent se voir de loin, elles sont les symboles de la richesse du pays. A Kuala Lumpur les tours jumelles de la société Petronas (société pétrolière du nationale) ont été les premières à dépasser les tours de Chicago avec 450m de haut. Elles sont la représentation de la puissance du pays qui est basée sur l’exploitation de son pétrole.

Tours Petronas Tours Petronas

A Dubaï la hauteur de la tour qui est actuellement la plus haute au monde a été tenue secrète jusqu’au dernier moment de peur qu’il y ait une rivale. Cela montre bien la volonté de domination du monde et le désir de pouvoir qui transparait à travers la construction des tours.

Tour Burj DubaïTour Burj Dubaï

Enfin pour le Grand Paris le projet d’édification de nombreuses tours est une intention de montrer au monde que Paris est une grande métropole et quelle n’est pas seulement la ville romantique dont on a la vision.

 Projet de Tours pour le Grand ParisProjet de Tours pour le Grand Paris

Enfin même pour les architectes les tours sont un symbole de leur aptitude à être de bons architectes, symbole machiste puisque à part Zaha Hadid et quelques autres femmes, la construction de tours est particulière aux hommes.

Publicités

Un commentaire so far
Laisser un commentaire

[…] Tours, la folie des hauteurs […]

Ping par Sommaire « T4deliriousny’s Blog – Groupe12




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :